Thierry KIEFER, médiateur à Lyon

Thierry KIEFER est journaliste de métier, formateur à l’ISCPA de Lyon et en communication, et médiateur. Dans la brève hagiographie qu’il vient de se consacrer, le journaliste présente le médiateur comme un « professionnel certifié par l’École professionnelle de la Médiation et de la Négociation de Bordeaux (EPMN) ».

THIERRY KIEFER JOURNALISTE ET MÉDIATEUR« Sa  pratique, poursuit Thierry KIEFER, s’inspire largement de cet enseignement, notamment par la mise en œuvre d’un processus très particulier, structuré, de prévention et de résolution des conflits. « En médiation, ajoute-t-il, c’est comme en communication : les meilleures improvisations sont celles qui sont bien préparées ! ».

Thierry KIEFER se veut donc « professionnel ».

Et, ajoute l’auteur, « il s’efforce donc d’enrichir en permanence son activité de formations complémentaires, de partenariats avec d’autres professionnels talentueux, et d’expériences de médiateurs venus de tous horizons.

THIERRY KIEFER médiateur certifiéDes confrères de sensibilités diverses, mais qui, de l’Association nationale des médiateurs à la Chambre nationale des praticiens de la médiation, sont tous soucieux comme lui d’éthique. Et qui veille donc notamment à respecter un Code de déontologie disposant que la médiation est confidentielle, et que le médiateur est un tiers indépendant, neutre et impartial ».

« Autant de qualités, conclut l’hagiographe, dont Thierry KIEFER précise qu’elles n’excluent pas d’être en sus bienveillant. Voire empathique, ou carrément sympathique.

Car selon lui, tout cela ne peux que favoriser une certaine qualité relationnelle avec les clients comme avec les partenaires. Et comme dit aussi Thierry KIEFER, en guise de mot de la fin, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus désagréable à vivre! ».

NB : Thierry KIEFER n’est pas bouffi d’orgueil, ni même bouffi tout court. Si la mention de son nom est si fréquente ici, c’est juste parce que son logiciel de référencement indique que plus « Thierry KIEFER » apparaît, mieux c’est. Ici en l’occurrence, « le mot-clé a été trouvé 8 fois » parmi les 343 mots et, précise finement le petit robot, « la densité du mot-clé est de 2.4%, ce qui est très bien ». Pas forcément pour la qualité du texte publié sur le web. Mais pour Thierry KIEFER sur le web.